Fès-Meknès au Maroc

Historique

La Région Centre-Val de Loire était historiquement en partenariat avec l’ex-région de Meknès-Tafilalet depuis 2009. Suite à la réforme territoriale marocaine promulguée en 2015 sous impulsion du roi Mohammed VI et actant la décentralisation et la régionalisation avancée du Maroc, un nouvel accord de coopération a été signé avec la région nouvellement créée de Fès-Meknès le 20 avril 2016.

La Région de Fès-Meknès

Située au centre-nord du Maroc, la région de Fès-Meknès est l’une des douze régions marocaines dont la capitale est Fès. Elle est composée des deux préfectures de Fès et Meknès (dominance urbaine) et des sept provinces de Taounate, Taza, Sefrou, El Hajeb, Boulemane, Moulay Yacoub et Ifrane (dominance rurale).

La Région représente 5,6 % du territoire national et 12,5 % de la population marocaine, avec plus de 4 millions d’habitants recensés en 2014, dont 60% vivent en milieu urbain. Fès-Meknès reste toutefois un territoire très rural, dont l’économie repose principalement sur l’agriculture (céréales, légumineuses, arboriculture fruitière) et l’élevage (principalement ovin et caprin), complétée par le secteur minier, un pôle industriel (agroalimentaire et textile), le tourisme (culturel) et l’artisanat (cuir, poterie).  

Instituée conformément au décret n°2.15.10 du 20 février 2015, la création de la Région Fès-Meknès marque une nouvelle étape dans la décentralisation et la régionalisation au Maroc. Doté d’un conseil régional et d’un Président de Région, son assemblée délibérante est élue au suffrage universel direct pour une durée de six ans. L’action régionale s’exécute sous le contrôle du Wali de la Région, autorité déconcentrée du pouvoir central.

 

La Constitution marocaine octroie des compétences propres aux collectivités territoriales, des compétences partagées avec l’Etat et certaines transférables, précisées par la loi organique :

  • Compétences propres : développement régional et aménagement du territoire (développement économique et rural, formation professionnelle et continue, emploi, transport régional, patrimoine culturel, gestion des parcs régionaux) ;

  • Compétences partagées : développement économique et rural (attractivité pour les investissements, emploi, recherche scientifique, électrification, adduction d’eau potable, habitat social, sport et loisirs), environnement (gestion des ressources naturelles, lutte contre la pollution, gestion des parcs et forêts), culture (valorisation et préservation du patrimoine, gestion des établissements culturels), tourisme ;
  • Compétences transférables : équipement et infrastructure, industrie, santé, enseignement, culture, sports, énergie, eau et environnement.

Axes d’intervention

Les deux Régions œuvrent de concert autour des cinq axes suivants :

  • Axe 1 : Economie sociale et solidaire et développement durable inclusif,

  • Axe 2 : Aménagement du territoire, planification territoriale et gouvernance locale,
  •  Axe 3 : Formation, recherche et transfert de technologie,
  •  Axe 4 : Jeunesse et dialogue interculturel,
  • Axe 5 : Coopération dans les domaines économiques, touristiques et culturels.

Projets

  • Projet de développement du tourisme équestre en Région Fès-Meknès (axe 1)

Ce nouveau projet, en cours d’élaboration, vise au développement d’un tourisme durable et inclusif dans la Région Fès-Meknès, à travers le prisme de la pratique équestre et des itinérances douces, domaines dans lesquels la Région Centre-Val de Loire dispose d’une expertise. Ce projet pourrait permettre de cibler et de valoriser en parallèle les produits du terroir, mais également d’encourager l’attractivité de nos deux territoires en réciprocité, en mettant en valeur l’offre de « tourisme vert » dans les deux régions. Ce projet sera porté avec le soutien du Pays de Grande Sologne et du Comité régional d’équitation (FFE).

  • Echanges d’expériences à distance par visioconférence (axe 2)

La visioconférence est un nouvel outil adopté pour encourager les échanges de pratiques professionnelles entre les agents territoriaux des deux régions et renforcer les capacités des agents marocains dans le cadre de la politique de régionalisation avancée au Maroc.
Un programme d’échanges par visioconférence est mis en place autour de thématiques prédéfinies selon les besoins des agents, avec des séances mensuelles d’un format d’une heure de présentation et d’une demi-heure d’échanges.
Une plateforme numérique et un réseau professionnel sont également en cours d’installation, afin de permettre l’accès à tous aux différentes ressources partagées et encourager l’échange entre pairs.

  • Coopération universitaire (axe 3)

Une convention a été signée entre l’Université Moulay Ismaïl de Meknès et l’Université de Tours en décembre 2017, permettant aux départements de sociologie de lancer un programme de mobilité réciproque aux étudiants durant un ou deux semestres.

  • Projets de recherche (axe 3)

Deux projets financés par l’appel à projets recherche d’intérêt régional (APR-IR) 2015-2018 de la région Centre-Val de Loire sont en phase de finalisation :

  • Le projet Volubilis : réhabilitation et valorisation du site antique Volubilis (classement Unesco). Le projet de recherche est mené conjointement par les équipes de Polytech Orléans et de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers de Meknès (rattachée à l’Université Moulay Ismail), accompagnés par la mission Val de Loire pour un appui sur la partie valorisation ;

  • Le projet VERA : valorisation énergétique du grignon d’olive. Le projet est conduit par le laboratoire ICARE d’Orléans (CNRS) et la faculté des sciences de Meknès. Le prototype de chaudière est en place et fonctionnel au sein du CNRS à Orléans. L’entreprise Scanplan (Argenton sur Creuse), partenaire du projet, a pour objectif de révéler des opportunités de marché dans les pays oléicoles.  Les chercheurs l’appuient pour l’obtention d’un brevet.

•    Projet « Aux arts lycéens International de réciprocité » (axe 4)
Dans le cadre du dispositif régionale « Aux Arts Lycéens », des artistes marocains interviennent au sein des lycées de la Région. Au cours de deux sessions durant l’année scolaire, l’artiste, accompagnés par les professeurs, construit un projet avec les jeunes qui le restituent lors d’une présentation publique.

  • Echanges entre les instances chargées des politiques jeunesse (axe 4)

Plusieurs rencontres et échanges par visioconférence ont été organisées entre le Conseil régional Jeunesse de la Région Centre-Val de Loire et l’Instance consultative chargée de la jeunesse de la Région Fès-Meknès. Ces temps ont permis de définir plusieurs pistes de coopération, en lien avec les politiques régionales autour de la jeunesse.

  • Echanges économiques (axe 1 et 5)

En janvier 2020 aura lieu l’événement Human Tech Days, dans le cadre du mois du numérique. Il est envisagé d’inviter les partenaires de la Région Fès-Meknès à exposer lors du Salon. Les thèmes de la prochaine édition porteront sur les services numériques classiques (open data, SIG) et les « industries du futur » (outils innovants en matière de logistique industrielle).
De même, la Région Fès-Meknès organise chaque année le Salon régional de l’Economie sociale et solidaire, où des acteurs de notre région sont invités à exposer et à intervenir lors des discussions.  

Actus Centre-Val de Loire

Abonnez-vous à Actus Centre-Val de Loire pour recevoir la lettre d'informations de votre Région

Je m'abonne

Les autres sites de la Région