Fès-Meknès au Maroc

Le partenariat entre la Région Centre-Val de Loire et l’ancienne région de Meknès-Tafilalet remonte à 2009. Cette dernière n’existe plus depuis 2015, suite à une réforme territoriale sur la régionalisation du Maroc. Un nouvel accord de coopération a été signé en 2016 avec la région de Fès-Meknès, nouvellement créée.

Développer le tourisme équestre en région Fès-Meknès

L’un des projets de cette collaboration vise à développer un tourisme durable et inclusif dans la région Fès-Meknès, à travers le prisme de la pratique équestre et des itinérances douces. Un domaine cher à la Région Centre-Val de Loire, dans lequel elle possède une expertise. Ce projet bénéficie notamment du soutien du Pays de Grande Sologne et du Comité régional d’équitation (FFE).

Ce partenariat met en lumière l’offre de « tourisme vert » qui existe dans nos deux régions, tout en renforçant l’attractivité de nos territoires.

Encourager les échanges entre les agents territoriaux

Grâce à la visioconférence, les agents territoriaux de nos deux régions ont la possibilité d’échanger sur leurs pratiques professionnelles. L’opportunité pour les agents marocains de renforcer leurs aptitudes dans le cadre de la politique de régionalisation avancée au Maroc.

La régionalisation avancée au Maroc : de quoi parle-t-on ?

En 2015, le Maroc adopte un nouveau découpage territorial, dans le cadre du projet de régionalisation avancée de 2011. Le pays compte dorénavant 12 régions, rassemblant 75 préfectures et provinces, et 1 503 communes. Les collectivités territoriales, dotées d’un conseil régional et d’un Président de Région, ont désormais des compétences propres.

Un programme d’échange par visioconférence a donc été mis en place, sous forme de séances mensuelles. Les thématiques abordées [UU1] sont définies à l’avance, selon les besoins des agents.

Une plateforme numérique et un réseau professionnel sont en cours de création. Objectif :  faciliter l’accès aux ressources partagées et encourager l’échange entre pairs.

Mener des projets de recherche main dans la main

Deux projets, financés par l’appel à projets recherche d’intérêt régional 2015-2018 de la Région Centre-Val de Loire, sont en phase de finalisation.

Le projet Volubilis vise à réhabiliter et revaloriser le site antique Volubilis, classé à l’Unesco. Ce projet de recherche est mené conjointement par les équipes de Polytech Orléans et de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers de Meknès, avec le soutien de la mission Val de Loire.

Quant au projet VERA, conduit par le laboratoire ICARE d’Orléans (CNRS) et la faculté des sciences de Meknès, il s’appuie sur la valorisation énergétique du grignon d’olive (produit formé par les résidus d'olives, comme la pulpe et les noyaux, après extraction de l'huile d'olive).

Favoriser le dialogue interculturel des jeunes

Dans le cadre du dispositif régional « Aux Arts Lycéens », des artistes marocains interviennent au sein des lycées du Centre-Val de Loire. Au cours de deux sessions durant l’année scolaire, l’artiste, accompagné par les professeurs, construit un projet avec les jeunes qui le restituent lors d’une présentation publique.

Par ailleurs, une convention a été signée entre l’Université Moulay Ismaïl de Meknès et l’Université de Tours en 2017, afin de créer un programme de mobilité. Les étudiants du département de sociologie ont ainsi l’opportunité de participer à un échange durant un ou deux semestres.

Enfin, nos deux régions s’attachent à créer des échanges entre les instances chargées des politiques jeunesse. Plusieurs rencontres par visioconférence ont été organisées entre le Conseil régional Jeunesse de la Région Centre-Val de Loire et l’Instance consultative chargée de la jeunesse de la Région Fès-Meknès. L’occasion de définir plusieurs pistes de coopération, en lien avec les politiques régionales autour de la jeunesse.

Zoom sur la Région de Fès-Meknès

Située au centre-nord du Maroc, Fès-Meknès est l’une des douze régions marocaines. Son chef-lieu est Fès. La région représente :

- 5,6 % du territoire national,

- 12,5 % de la population marocaine (plus de 4 millions d’habitants recensés en 2014, dont 60% vivent en milieu urbain).

L’économie de ce territoire très rural repose principalement sur l’agriculture (céréales, légumineuses, arboriculture fruitière) et l’élevage (essentiellement ovin et caprin).

Actus Centre-Val de Loire

Abonnez-vous à Actus Centre-Val de Loire pour recevoir la lettre d'informations de votre Région

Je m'abonne