energies-renouvelables

Cap sur les énergies renouvelables

La Région Centre-Val de Loire s’est fixé un objectif ambitieux : couvrir 100 % de ses besoins énergétiques par des énergies renouvelables d’ici 2050. Pour y parvenir, des actions sont menées dans chaque filière (hydrogène, bois, géothermie, méthanisation, solaire, éolien), et tous les acteurs sont mobilisés.

Relocaliser l'énergie

Pour accorder une plus large place aux énergies renouvelables, exploiter toutes les ressources locales et atteindre son objectif – couvrir 100% de ses besoins énergétiques par des énergies renouvelables et de récupération d’ici 2050 – la Région relocalise sa production d’énergie.

Sur le modèle des Plans Alimentaires Territoriaux (PAT), la Région travaille ainsi sur un rapprochement de production et de consommation de l'énergie, et sur la mise en place d'une gouvernance locale.

Les énergies renouvelables : de multiples solutions à déployer

En région Centre-Val de Loire, de nombreuses sources d’énergies renouvelables sont exploitables – identifiées par le Scénario NégaWatt régional – et en particulier :

  • le bois-énergie, utilisation du bois à des fins énergétiques,
  • la géothermie, utilisation de la chaleur interne du globe (selon l’ADEME, en Centre-Val de Loire, le potentiel géothermique est presque illimité pour la production de chaud et de froid dans les bâtiments),
  • le solaire thermique, production de chaleur ou d’eau chaude à partir de capteurs solaires,
  • la méthanisation, transformation des déchets agricoles, industriels ou urbains, en biogaz,
  • et l’hydrogène-énergie, utilisation de l’hydrogène comme carburant.

Encourager les énergies citoyennes

La Région veut également encourager les citoyens à se réapproprier les questions énergétiques. Aussi, elle a lancé en 2019 le dispositif « 1€ Région = 1€ Citoyen », qui accompagne le développement des projets de production d’Énergie renouvelable (ENR) coopératifs et citoyens.

Il s’agit de projets participatifs et citoyens, ancrés dans une démarche territoriale, portés par :

  • des collectivités (commune, établissement public de coopération intercommunale, pôle d'équilibre territorial et rural...),
  • des associations,
  • des sociétés locales coopératives et citoyennes de production d’ENR, dont les acteurs locaux (collectivités, entrepreneurs, citoyens, agriculteurs…) participent au capital à hauteur de 50 % minimum, et sont impliqués à au moins 51 % dans la gouvernance.

La Région apporte un soutien à plusieurs niveaux : aide à la mobilisation en phase d’émergence du projet, aide aux études et au développement et aide à l’investissement. Pour 1€ Citoyen investi, la Région investit 1€ également, dans la limite de 100 000 € par projet. L’objectif de la Région ? Que 15 % des outils de production d’énergie soient détenus par des citoyens, entreprises ou collectivités locales.

Les COT ENR, un cadre de développement des énergies renouvelables

En 2017, la Région a lancé avec l’ADEME le Contrat d’Objectif Territorial ENR, un programme de développement des énergies renouvelables à l’échelle d’un territoire (intercommunalité). Il s’agit d’un véritable partenariat, porté par une structure publique, et concrétisé par des contrats tripartites réunissant un territoire, la Région et l’ADEME autour d’objectifs de réalisation.

Les COT ENR complètent l’aide à l’investissement pour les installations d’énergie renouvelable par un soutien à l’animation, afin de faire émerger les projets de maîtres d’ouvrage publics comme privés.

Concrètement, la collectivité porteuse du COT doit regrouper au moins dix projets dans le champ des énergies renouvelables thermiques. Ce dispositif encourage ainsi les territoires à s’engager dans une démarché plus ambitieuse et plus globale.

Le succès du dispositif a été immédiat : fin 2018, 8 COT avaient déjà été signés, couvrant ensemble 42 % des communes de la région. Début 2021, 12 COT ENR étaient signés, couvrant plus des deux-tiers des communes de la Région. Au total, les 74 projets inscrits dans les différents COT ENR représentent une aide régionale globale de près de 2 millions d’€.

Actus Centre-Val de Loire

Abonnez-vous à Actus Centre-Val de Loire pour recevoir la lettre d'informations de votre Région

Je m'abonne