Budget 2020

La Région vote un budget ambitieux pour l’année 2020

Le Conseil régional a voté, jeudi 19 décembre, le budget pour l’année 2020. Il s’agit d’un budget qui porte un projet ambitieux au service des habitants et des territoires et qui doit répondre à trois priorités : innovation, transition et solidarité.

Avec un budget d’investissement record de 340 millions d’euros, sur un budget total de 1,426 milliard d’euros, le Conseil régional souhaite développer une action publique à la hauteur des enjeux et des attentes des citoyens. Ce budget, qui a été possible grâce à la bonne gestion financière de la Région, comme l’atteste la note « AA » attribué par l’agence Fitch Ratings, va permettre de répondre à trois enjeux principaux.Le premier enjeu concerne l’innovation. Avec ce budget, la Région va pouvoir mener des actions fortes dans les lycées, dans les transports et dans la recherche : rénovation et performance énergétique dans nos lycées, renouvellement de nos trains et modernisation des lignes… Le deuxième enjeu, et non des moindres, est celui des transitions : écologique, économique, agricole et numérique.

Toutes ces transitions sont liées comme l’explique notamment Anne Leclerq, vice-présidente déléguée à la santé, qui prend l’exemple de l’agriculture : « ce rapport illustre parfaitement notre politique agricole qui s’appuie sur deux piliers. Le conjoncturel, en répondant toujours présent face aux crises que connait le monde agricole, et le structurel, car il est nécessaire d’accompagner les agriculteurs dans la transformation de leurs modes de production face au changement climatique. » Le dernier enjeu auquel doit répondre ce budget est un enjeu solidaire. Le budget 2020 doit ainsi toucher tous nos territoires et tous les habitants de notre région : culture, sport, éducation, formation…

Des ressources toujours aussi contraintes par l’État  

La Région, à travers ces politiques publiques de proximité, innove et expérimente pour mener des actions qui ont un impact sur le quotidien des habitants du Centre-Val de Loire. En 2019, nombreuses ont été les actions de la Région : commande de 32 nouvelles rames Rémi Express dont les premières circuleront dès l’année 2020 ; 63,4 millions d’euros pour soutenir le développement économique, la recherche, l’innovation et la formation professionnelle ; 8,4 millions d’euros pour soutenir le spectacle vivant ou encore 46 DEFI (Développement de l’Emploi par des Formations Inclusives) signés qui ont permis à près de 500 personnes de retrouver un emploi stable. « Nous avons réussi notre pari de répondre aux attentes des employeurs et des demandeurs d'emploi avec des formations innovantes et qualifiantes » précise Isabelle Gaudron, vice-présidente déléguée à la Formation professionnelle, à l'insertion et à l'orientation.

Toutefois, la Région déplore le faible soutien de l’Etat dans ce budget (20,41% du budget total). Elle attend en effet qu’il soit son premier partenaire pour mettre en place des politiques de justice sociale et de pouvoir d’achat, attendues par ses concitoyens, et qu’elle revendique dans les Schémas et Stratégie qu’elle mène.

2020, une année festive en Centre-Val de Loire
 

Avec ce budget, la Région pourra célébrer comme elle se doit les deux événements majeurs de l’année 2020 : les 20 ans de l’inscription de la Loire au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, et les 10 ans de l’inscription du repas gastronomiques des français au Patrimoine mondial immatériel de l’UNESCO. Ce dernier a cette année une importance toute particulière puisque notre région a été désignée « Région Goût de France » par le Ministère des Affaires Étrangères. Après une année 2019 marquée par le 500ème anniversaire de la mort de Léonard de Vinci, et qui a mis en avant le patrimoine de notre région, l’année 2020 sera l’année de la gastronomie et de l’art de vivre.

Actus Centre-Val de Loire

Abonnez-vous à Actus Centre-Val de Loire pour recevoir la lettre d'informations de votre Région

Je m'abonne