Des gares plus confortables, sûres et adaptées à vos besoins

La Région Centre-Val de Loire finance le fonctionnement et l’entretien des gares ferroviaires et routières, mais aussi leur rénovation, et leur mise en accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. Avec un objectif clair : plus de services et plus de confort pour tous.

Gares SNCF : offrir plus de services et de confort

La région Centre-Val de Loire compte 163 gares et haltes régionales. Ces pôles d’échanges multimodaux, dédiés aux usagers des transports ferroviaires et routiers, sont cofinancés par la Région et les collectivités locales concernées.
La Région souhaite améliorer ces points de passage en proposant toujours plus de services aux voyageurs, et en offrant plus de confort. Ces améliorations, planifiées selon le contexte et les besoins des usagers, peuvent répondre à différents objectifs :

  • créer ou enrichir l’offre de services d’accueil et d’information des voyageurs, ou de vente de titres de transports,
  • aménager la gare ou la halte pour garantir l’accessibilité PMR, offrir une plus grande sûreté pour les usagers,
  • installer des commerces ou des services autres que ceux liés directement au transport…

Le vélo intègre la mobilité multimodale
Pour améliorer les gares, la Région crée des stationnements pour les vélos. Une initiative qui s’inscrit dans la volonté d’intégrer pleinement le vélo à la mobilité multimodale. C’est aussi une réponse aux attentes des usagers, qu’il s’agisse d’habitants de la région ayant opté pour le vélo au quotidien, ou de touristes.

Gares routières et points d’arrêts routiers : mutualiser les services

Le transport routier, en raison de son fort maillage, comporte un très grand nombre de points d’arrêts ou gares : la Région gère, 7 gares routières principales à travers les différents départements (à Bourges, Chartres, Dreux, Blois, Châteauroux, Tours, et Orléans) et 20 000 points d’arrêt.
Pour que chacun de ces lieux soit à la fois pratique, utile et sûr pour tous les usagers, la Région veille à :

  • Enrichir l’offre de services proposée aux usagers dans les gares routières (information, vente de titres de transports, commerces…). Dans un souci de rationalisation, ces services seront mutualisés avec ceux proposés dans les gares SNCF situées à proximité.
  • Définir la localisation des points d’arrêt en fonction des besoins des territoires, et en gérer le mobilier.

Améliorer l’accessibilité

Pour que chacun bénéficie d’un accès aisé aux transports sur tout son territoire, la Région a entrepris un vaste plan de mise en accessibilité des gares et des points d’arrêts pour les personnes à mobilité réduite.

  • Dans les gares, des travaux financés à 50% par la Région sont planifiés dans 13 gares prioritaires : rehaussement des quais, aménagement de rampes d’accès, amélioration de l’éclairage, installation d’ascenseurs…
  • Dans les points d’arrêts routiers, les travaux sont réalisés conformément à un calendrier qui définit les points d’arrêt prioritaires.
  • Sur le réseau Rémi, le service « Accès Rémi Train  » garantit l’accueil et l’accompagnement des usagers qui peuvent avoir besoin d’une assistance pour accéder aux Trains Rémi, dans 75 gares en région. Ce service gratuit est proposé sur simple réservation téléphonique

Le saviez-vous ?
La carte Rémi Liberté, qui permet de bénéficier d’une réduction sur les titres de transport de 33% en semaine et 50% le week-end, est gratuite pour les titulaires de la carte invalidité.

Actus Centre-Val de Loire

Abonnez-vous à Actus Centre-Val de Loire pour recevoir la lettre d'informations de votre Région

Je m'abonne