La Région engagée pour accélérer l’usage du vélo pour les déplacements quotidiens

De 2015 à 2019, la Région a dépensé en moyenne 3,7M€ par an en faveur du vélo, principalement pour des subventions au développement d’itinéraires cyclotouristiques, et dans une moindre mesure en faveur du vélo du quotidien.

La Région Centre-Val de Loire est fortement engagée pour le déploiement des mobilités durables sur l’ensemble de son territoire. Au-delà de ses actions en faveur du réseau Rémi, elle a fait le choix de compléter son engagement de longue date en faveur du tourisme à vélo d’une stratégie complète visant à favoriser l’usage du vélo pour tous les habitants de la région. Celle-ci vise à couvrir l’ensemble des mobilités et des chaînes de déplacement, et permet d’agir de manière transversale sur toutes les compétences de la Région mobilisables sur ce thème, en lien avec nos partenaires sur le champ des mobilités.

Ce sont ainsi les compétences en transports et mobilités, aménagement du territoire, tourisme, développement économique qui sont mobilisés.
L’accroissement de la réalisation d’aménagements cyclables et de services vélo facilitant l’accès à la mobilité des habitants dans les territoires ruraux, urbains ou périurbains profitera à l’économie locale, à la création d’emplois, au cadre de vie, aux loisirs ou encore au tourisme à vélo.

Avec la mise en place du Plan régional des mobilités vélo, l’objectif de la Région Centre-Val de Loire est d’augmenter la part du vélo dans les déplacements quotidiens. De 3% aujourd’hui, la Région entend tripler ce chiffre à l’horizon 2025, tel qu’il a été adopté dans le Schéma Régional d’Aménagement de Développement et d’Egalité des Territoires. Cet objectif ambitieux s’inscrit dans une démarche de transition écologique, de santé publique, et de moindre coût pour tous les utilisateurs.

Des orientations stratégiques pour un Plan vélo adoptées en session d’octobre 2020

La Région Centre Val de Loire s’est engagée à travers une stratégie élaborée autour de 4 grands axes. Certaines actions présentées pour illustrer les orientations sont déjà engagées tandis que les autres sont en préparation.

ORIENTATION 1 : Développer l’intermodalité vélo avec le réseau Rémi

La Région renforcera les synergies entre les mobilités actives et le réseau Rémi, pour accroître les mobilités durables multimodales du quotidien

Mettre le vélo en articulation avec les autres modes de déplacements, c’est favoriser la proximité, l’accessibilité. Pour faciliter l’usage du vélo, il est essentiel de développer l’intermodalité vélo avec les transports publics.

  • Equiper les 70 gares principales du réseau Rémi en stationnement vélo sécurisé
  • Aider à l’acquisition de trottinettes électriques et vélos pliants ou autres nouveaux moyens de transports compacts pour les abonnés Rémi

ORIENTATION 2 : Proposer des aménagements et des services de qualité aux cyclistes

La Région finance, aux côtés des acteurs du territoire, la création d’infrastructures vélos qualitatives, de services vélos pratiques, et d’actions favorables au changement des comportements

  • Accroître l’appui aux collectivités pour l’aménagement d’itinéraires vélos et de services associés
  • Aider l’acquisition de vélos à assistance électrique par les particuliers
  • Encourager l’usage du vélo auprès des scolaires
  • Développer des formations pour alimenter l’écosystème des acteurs du vélo
  • Accélérer l’élaboration de plans de mobilités par les acteurs du territoire (collectivités, acteurs économiques…) dans le cadre du dispositif Mobilités rurales

ORIENTATION 3 : Poursuivre l’essor du tourisme à vélo

La Région poursuit son développement du cyclotourisme, en proposant un accès aisé à la Région avec le réseau Rémi et des transferts faciles le long des véloroutes, et en développant de nouveaux services
La Région Centre Val de Loire est à la pointe de l’offre d’itinéraires et de services à destination des cyclotouristes, et l’engouement pour ce type de séjours est réel.
Ces itinéraires seront complétés, conformément à la stratégie Tourisme afin de renforcer l’attractivité de nos territoires.

  • Proposer une garantie « vélo à bord » dans les trains Rémi
  • Améliorer l’emport des vélos pour les trains Rémi Express venant de Paris et sur l’axe Nevers – Bourges – Vierzon – Tours
  • Améliorer la qualité d’accueil des gares « hubs » cyclotouristiques un emport des vélos sur les lignes de car Rémi à enjeu cyclotouristique (entre les hubs)
  • Développer un service numérique facilitant l’organisation de séjours cyclotouristiques en région

ORIENTATION 4 : Fédérer les acteurs du secteur

La Région coordonne les acteurs locaux, et favorise la connaissance de l’usage, l’échange et la diffusion des bonnes pratiques

  • Mise en place d’une coordination régionale des actions locales en faveur du vélo (cyclotourisme et quotidien) et d’échanges
  • Communiquer sur le vélo à l’échelle régionale
  • Amplifier les actions d’encouragement à la pratique du vélo par les agents de la Région

Le contenu de ce nouveau plan régional des mobilités vélo, élaboré en concertation avec les acteurs locaux, conduira à plus que doubler le budget consacré par la Région au vélo pour atteindre plus de 7M€ par an, dans le cadre d’une stratégie organisée et cohérente en faveur du cyclotourisme et du vélo du quotidien.

Actus Centre-Val de Loire

Abonnez-vous à Actus Centre-Val de Loire pour recevoir la lettre d'informations de votre Région

Je m'abonne