Des véhicules modernisés pour le confort des usagers

Qu’il s’agisse de cars ou de trains, les véhicules Rémi sont progressivement renouvelés. La modernisation de la flotte vise un plus grand confort des usagers, une meilleure fiabilité, mais aussi une transition progressive vers des véhicules plus propres et respectueux de l’environnement !

Des efforts constants pour améliorer la flotte ferroviaire

Pour garantir aux usagers plus de confort, une meilleure disponibilité et une qualité de service accrue, la Région s’emploie à améliorer la flotte ferroviaire, en investissant régulièrement, voire en innovant !

  • En 2015, de nouveaux trains à deux niveau (les trains « REGIO2N ») entrent en service sur la ligne Paris-Chartres-Le Mans : le Centre-Val de Loire est alors parmi les premières régions en France à bénéficier de tels trains !
  • En 2017, la Région commande 32 trains à deux niveaux destinés aux dessertes Rémi Express Paris-Orléans-Tours, Paris-Bourges et Paris-Montargis-Nevers, pour un budget de 460 M€. Ces nouveaux trains sont mis en circulation progressivement à compter de 2020.
  • En 2017 toujours, la Région achète 7 automotrices ZGC d’occasion pour remplacer des rames Z2 en fin de vie.
  • En 2018, des rames CORAIL assurant la desserte de la ligne Orléans-Tours-Saumur-Nantes sont remplacées par des trains à deux niveaux REGIO2N. Une fois encore la Région innove : les trains sont dotés d’équipements uniques en France, pour accueillir un grand nombre de vélos !
  • En 2019, 3 rames neuves font leur apparition sur la ligne Bourges-Montluçon.

Train et vélo, une complémentarité vertueuse
La Région encourage de longue date la pratique du vélo au quotidien comme pour les cyclotouristes. Ces derniers sont nombreux à découvrir le Centre-Val de Loire à travers ses centaines de kilomètres de véloroutes et voies vertes, nées d’une forte volonté d’agir en faveur des mobilités douces et durables. Les ambitions cyclables de la Région, et son attractivité touristique, sont renforcées par le développement de l’offre « Train Vélo ».

Les trains Rémi, une nouvelle vision du confort

Une flotte de cars tournée vers l’avenir et la transition énergétique

Pour offrir un plus grand confort aux usagers tout en réduisant l’impact environnemental des transports régionaux, la région Centre-Val de Loire s’emploie à renouveler progressivement toute sa flotte d’autocars.
Cette démarche en faveur d’une transition énergétique et écologique s’inscrit dans le cadre de la COP Energie-Climat régionale. Elle concerne un parc de près de 1700 autocars.
L’objectif, ambitieux, vise à remplacer d’ici 2028 les 500 cars sur ligne régulière du réseau Rémi - qui fonctionnent au diesel - par des cars « propres », en anticipant la réglementation concernant ces véhicules.

Des cars qui roulent au gaz naturel
Dans une première étape, la Région a décidé de tester, sur la ligne des cars Rémi 36 Châteauroux-Bourges, un véhicule « 100% GNV » de Scania Interlink.
Ce car, fonctionnant au Gaz Naturel Véhicule, est deux fois moins bruyant qu’un car diesel… et surtout beaucoup plus propre. Grâce à sa motorisation GNV, les gaz d’échappement nocifs sont réduits au minimum : moins de CO (monoxyde de carbone), moins de NOx (oxydes d’azote), quasiment plus de particules fines… Enfin, son autonomie, critère important pour des liaisons interurbaines, est comparable à celle d’un car diesel.

Actus Centre-Val de Loire

Abonnez-vous à Actus Centre-Val de Loire pour recevoir la lettre d'informations de votre Région

Je m'abonne