Gorgol en Mauritanie

Historique de la relation

L’accord de partenariat entre la Région Centre-Val de Loire et l’Association des Maires et Parlementaires du Gorgol (AMPG) a été signé le 30 Avril 2001. Cet accord a permis de poser la première pierre à l’édifice de cette coopération. Il précise les orientations de la coopération qui se situent dans les domaines de compétence de la Région Centre, à savoir :

  • Le développement institutionnel (formation, assistance à maîtrise d’ouvrage…)
  • Le développement économique (désenclavement, agriculture, hydraulique villageoise, élevage…)
  • Le développement social (santé, éducation, culture…)

Région (ou Wilaya) du Gorgol

Une des 13 régions administratives de la Mauritanie, elle a pour capitale Kaédi. La région est découpée en 4 moughatas ou départements (Kaédi, Maghama, M’Bout et Monguel) et 29 communes, elle compte 268 683 habitants soit 10 % de la population de la Mauritanie, sur une superficie de 13 600 km² (densité : 20 habitants / km²). Depuis ces 25 dernières années, l'attraction de la vallée du fleuve a fait augmenter de 60 % la population venant de différentes origines (Halpoulars, Maures, Soninkés).
Elle affiche le taux de prévalence de pauvreté parmi les plus élevés du pays. Les activités des populations se concentrent sur l’agriculture (décrue, sous pluie, irriguée), l’élevage (bovins, ovins…), la pêche (fleuve, barrage) et les métiers de l’artisanat et du commerce (teinture…). Cette région constitue la zone la plus touchée par la migration des forces vives (main d’œuvre et intellectuels) vers d’autres pays où les conditions de vie sont meilleures.

L’Association des Maires et Parlementaires du Gorgol (AMPG), créée en 2001, est une organisation d’utilité publique apolitique ouverte à tous les Maires et Parlementaires de la Wilaya du Gorgol. Elle a plusieurs missions :

  • Coordonne les actions de développement en liaison avec les autorités administratives et communales compétentes ainsi qu’avec les ONG ;
  • Contribue à la promotion du développement socio-économique durable et intégré de la wilaya du Gorgol ;
  • Contribue à la promotion de la coopération décentralisée et favoriser l’éclosion d’une véritable solidarité intercommunale ;
  • Contribue à la formation et à l’information des élus et à la sensibilisation des populations autour des programmes de développement découlant des options fondamentales de l’Etat ;
  • Propose des programmes de développement et des actions de lutte contre la pauvreté et de contribuer à la bonne exécution de ceux mis en œuvre par les pouvoirs publics dans la wilaya ;
  • Recherche des financements pour les projets de développement communaux et intercommunaux ;
  • Collabore avec les ONG nationales et internationales en vue de créer un cadre de concertation et une synergie favorable au développement de la Wilaya.

L’assemblée nationale mauritanienne a adopté en janvier 2018, un projet de loi organique sur l’introduction de la région comme collectivité territoriale administrée par des organes élus au suffrage universel direct. Les premières élections régionales mauritaniennes se sont donc déroulées en septembre 2018 dans les 6 régions de Mauritanie, suite à la récente création de ces entités décentralisées. Des élections municipales et législatives ont eu lieu simultanément. La nouvelle Région est composée de 25 conseillers.

Axes d’intervention

Le cadre stratégique d’intervention repose sur trois lignes directrices :

  • L’Appui au développement local dans le Gorgol : Il s’agit un processus utilisant les initiatives locales au niveau des collectivités et des habitants eux-mêmes comme moteur du développement économique. Il concerne à la fois les initiatives de la société civile locale et le développement des collectivités locales. Au niveau opérationnel, cette approche est portée par le Centre Régional d’Appui aux Collectivités Locales du Gorgol (CRACLG) : Lieu de documentation et d’information, un lieu d’échange et de réflexion et un lieu d’appui-conseil et de formation.
  • La promotion des partenariats entre le Gorgol et la région Centre-Val de Loire : la mise en relation des sociétés civiles françaises et mauritaniennes s’opère par le soutien et l’accompagnement des projets portés par des acteurs de la Région Centre-Val de Loire dans le Gorgol et par la mise en relation de structures homologues. Les partenariats visent à promouvoir les échanges culturels, économiques et humains entre les deux régions partenaires et à renforcer les liens entre les deux territoires.
  • L’appui à la structuration des associations de ressortissants du Gorgol résidant sur le territoire régional.

Projets

Projet de valorisation des filières agricoles dans la région du Gorgol en Mauritanie, en partenariat avec l’ONG GRDR :
Le projet d’appui aux filières porteuses du Gorgol trouve son origine dans la capitalisation d’expériences réussies dans d’autres régions de Mauritanie. Il consiste à connecter davantage les pôles de production aux pôles de consommation en offrant un appui diversifié quant à l’amélioration des pratiques agricoles, à la transformation et par un travail de promotion des produits locaux.
Ce projet s’articule autour de trois produits : la patate douce, le lait et le sorgho.
Il s’agit, par le biais de ce projet, de contribuer à la réduction de l’insécurité alimentaire et de promouvoir le développement économique régional à travers un accompagnement des acteurs de ces filières dans le Gorgo,

  • Projet eau et assainissement en partenariat avec le GRDR :

Ce projet comporte deux volets qui sont : le volet hydraulique et le volet Assainissement. Les principales actions sont la réalisation de mini-réseaux d’alimentation en eau potable (AEP) et de stations solaires, la construction de latrines et la mise en œuvre d’une campagne de sensibilisation via l’élaboration d’un guide sur les bonnes pratiques en matière d’hygiène et d’assainissement,

  • Projet d’appui et d’accompagnement dans l’entreprenariat des jeunes :

L’AMPG, le GRDR et l’ONG ECODEV se sont mis en consortium, dans le cadre d’un soutien de l’Union européenne, pour la mise en œuvre d’un projet intitulé « Jeunesse et Pouvoir d’Agir » pour le renforcement des capacités techniques et financières des jeunes issus des associations de jeunes de la commune de Kaédi. Son objectif est de renforcer les capacités de structuration, de mise en réseau et de financement, des organisations de la société civile de jeunes, ainsi que la Maison Familiale et Rurale de Kaédi, afin qu’elles puissent œuvrer en faveur de la cohésion sociale au travers de l’éducation à la citoyenneté, de l’insertion professionnelle et de l’emploi,

  • Partenariat CHR d’Orléans et CHR de Kaédi :

Des liens se sont tissés en matière de prévention et de traitement du SIDA entre le CHR de Kaédi et le CHR d’Orléans. Ce partenariat est axé sur :

  • Les formations au dépistage et à la prise en charge des patients infectés par le VIH : L’objectif consiste donc à assurer une formation du personnel médical (médecins, sages-femmes, etc.) à la pratique du dépistage rapide et aux processus de prise en charge du patient nouvellement dépisté,
  • Le développement la prévention de la transmission materno-infantile du VIH à Kaédi dans un premier temps avant d’envisager une éventuelle extension,
  • La mise en place d’un programme d’éducation thérapeutique des patientes afin d’assurer une réussite effective du programme.
Actus Centre-Val de Loire

Abonnez-vous à Actus Centre-Val de Loire pour recevoir la lettre d'informations de votre Région

Je m'abonne