« Notre objectif est d’installer une relation durable et confiante avec nos fournisseurs »

La Région a décroché le Label « Relations Fournisseurs et achats responsables, durables et équitables » adossé à la norme ISO 20400. Il vient saluer le travail engagé depuis 4 ans pour créer une relation plus durable, responsable et équitable avec les fournisseurs. Fabrice Picardi, directeur des achats de la Région, nous explique ce qui se cache derrière l’obtention de ce label, exemples à l’appui.

La Région vient de décrocher le label « Relations Fournisseurs et achats responsables, durables et équitables ». De quoi s’agit-il exactement ?

Ce label vient distinguer les organisations ayant fait la preuve de relations responsables, durables et équitables avec leurs fournisseurs.
Concrètement, cela signifie que ces organisations intègrent plusieurs priorités :

  • elles veillent à rémunérer leurs fournisseurs à un juste prix,
  • que les relations soient équitables,
  • que les achats de produits/services et travaux s’inscrivent bien dans une logique de préservation de l’environnement et de responsabilité sociétale.

Ce label, décerné par la Médiation des entreprises, sous la Présidence de Pierre Pelouzet, et du Conseil National des Achats (Président Jean Luc Barras), pourrait devenir rapidement un label d’État. Il est adossé à la norme internationale Iso 20 400, c’est-à-dire qu’il en respecte les mêmes critères.

Vous êtes la première collectivité à obtenir ce label, pourquoi ?

Sans doute parce que la Région Centre Val De Loire a engagé une politique très volontariste sur le sujet depuis plusieurs années. Dès 2017, un schéma des achats responsables et une stratégie associée ont été votés et restent suivis par l’Assemblée Régionale régulièrement.  Depuis, nous avons beaucoup travaillé pour répondre aux exigences de ce label.

Justement, comment ces pratiques vertueuses se traduisent pour vos fournisseurs ?

Nous avons aujourd’hui environ 2000 fournisseurs. 76% de la valeur de nos achats sont réalisés auprès de fournisseurs installés dans notre territoire. En deux ans, c’est 10 points de plus !
Même constat concernant la part des TPE/PME : elles représentent aujourd’hui 71% de nos fournisseurs, soit 10% de plus qu’en 2018. Nous avons réussi en mettant en place des process spécifiques : par exemple en proposant davantage de petits lots dans les appels d’offre mais aussi en instaurant des contraintes concernant les émissions de C02 ou GES.

Et puis surtout, nous avons profondément renforcer nos relations avec nos fournisseurs : nous les rencontrons plus souvent, nous leur donnons une visibilité forte sur nos prévisions d’achats afin qu’ils puissent anticiper et se positionner.

Nous les accompagnons dans leurs démarches RSE.
L’objectif final étant d’installer une relation durable et confiante pour créer de la valeur ensemble, pour le bien de tous.
Dans ce cadre, par exemple, nous avons mené une enquête afin de comprendre les points sur lesquels nous pouvions progresser. Il en a résulté, notamment, une démarche forte en matière de réduction des délais de paiement. En deux ans, nous sommes passés de 29,6 jours à moins de 20 jours et nos retards ont été réduits de 38 à 11%.

Créer de la valeur avec les fournisseurs, c’est-à-dire ?

Cela signifie avancer ensemble pour améliorer le service ou le produit à destination de l’usager final. Par exemple, pour la formation professionnelle. Jusqu’ici, nous subventionnions un certain nombre de places dans les formations délivrées par des prestataires, les organismes de formation.
Aujourd’hui, nous leur proposons plutôt d’identifier des postes à pourvoir dans des entreprises et de proposer des formations en relation. Ces prestataires ont ainsi évolué vers de l’insertion, à plus forte valeur ajoutée et plus justement rémunérée avec un système de prime au résultat, responsabilisant toute la chaine. Pour les demandeurs d’emplois, c’est une plus grande assurance de décrocher un job après la formation.

Egalement en Région Centre-Val de Loire

Actus Centre-Val de Loire

Abonnez-vous à Actus Centre-Val de Loire pour recevoir la lettre d'informations de votre Région

Je m'abonne